La voyance et son histoire

La voyance désigne l’aptitude divinatoire à connaitre des informations sans l’utilisation des cinq sens, c’est-à-dire par la perception extrasensorielle. Généralement appelée voyant ou médium, la personne qui a cette capacité a des dons particuliers. Si vous êtes particulièrement intéressé par cette discipline, découvrez ici quelques détails sur l’histoire de la voyance.

Origine de la voyance

On peut distinguer deux principales branches de divination, dont la mantique et la voyance. Ce sont toutes deux des techniques de pronostic, mais par des procédés différents. Ainsi, la voyance est considérée comme un art de prédiction naturelle et intuitive, alors que la mantique est considérée comme artificielle, technique et inductive. La voyance existe depuis des siècles puisqu’elle a été déjà utilisée dans les civilisations anciennes. Comme preuve, le mot « voyant ou rishi » a été mentionné dans les textes védiques très anciens. Au début, vers le IVe siècle à Rome et en Grèce, les voyants prétendaient lire l’avenir grâce au comportement des animaux. Ensuite, durant le Moyen Âge, les astres sont devenus les principaux supports des voyants. D’autres supports sont apparus au fur et à mesure du temps comme la boule de cristal, les pièces de monnaie, la pendule, le tarot, etc.

Qu’est-ce qu’on entend par voyance intuitive ?

La voyance intuitive est une manière de prédire l’avenir à l’aide des supports comme les cartes et la boule de cristal. Les voyants qui pratiquent ce genre de divination ont souvent des dons et des capacités surnaturels, ce qui leur permet de voir facilement le passé et de deviner l’avenir. Dans ce cas, on parle généralement de médium. Autrefois, les médiums utilisaient souvent des plantes psychotropes comme le soma pour atteindre les visions prophétiques.

 

 

 

 

Le développement de la voyance

La pratique de la voyance s’est beaucoup développée avec le temps. Les voyants exercent surtout la fonction dans un but lucratif. Selon un sondage qui a été effectué auprès de quelques professionnels de la voyance au début de XXIe siècle, de nombreuses personnes sont attirées par la divination. Il parait que 21 % des femmes et 9 % des hommes français auraient consulté un voyant à cette époque. Aujourd’hui, la voyance est devenue un métier populaire qui peut se pratiquer à distance grâce à internet, au téléphone ou à l’SMS. Les tarifs varient souvent en fonction de la durée de la séance.

ABOUT THE AUTHOR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *